Dominique Desbiens fait des études en graphisme au début des années 1990, période durant laquelle il fonde les éditions Amérisque et publie le magazine Exil en collaboration avec des auteurs de bande dessinée québécoise. Il est ensuite publié par les éditions Les 400 coups en illustrant le roman graphique Théogonie (lauréat du prix Bédélys d'argent 2001) et en tant qu'auteur avec le livre d'art Il manque aux humains un prédateur.

Depuis les années 2000, Desbiens réalise des murales dans différents quartiers de la métropole, notamment avec MU, se prête à plusieurs performances publiques de peinture en direct, et expose au sein de nombreux collectifs d'artistes.

Il fonde et co-organise en 2011 le projet XL Art Montréal, une série d'expositions d'art grand format qui met en vedette des artistes montréalais en arts visuels actifs sur la scène locale et internationale.

Instagram : /@domdesbiens